Lycées

Ils étaient trois établissements l’an dernier – dont l’option arts danse à Camille Jullian –, ils sont quatre cette année à bénéficier des accompagnements chorégraphiques du CDC. Véritables projets construits sur une année scolaire, ces parcours dansés permettent non seulement aux lycéens d’appréhender un spectacle et un univers artistique, mais de construire aussi, eux-mêmes, une production artistique (pièce, vidéo, exposition...). 

 

Lycée professionnel Flora Tristan (Camblanes)

Ils seront 14 élèves du Lycée professionnel de l’Aérocampus, 14 garçons  qui s’orientent vers les métiers de la mécanique aéronautique, accompagnés par leurs enseignants, à parcourir la saison du Cuvier, avec pour fil rouge une seule thématique : l’image actuelle de la femme dans nos sociétés. Appréhension, enthousiasme, hantise, vont jalonner leur parcours artistique, auquel sera associé Gaëlle Bourges, chorégraphe de la pièce A mon seul désir et la Cie Yma autour des Pétitions du corps.

 

Lycée Camille Jullian (Bordeaux)

Option art danse
Dans ce lycée bordelais qui propose l’option baccalauréat Arts Danse, les classes spécialisées, de la 2
de à la terminale, suivent un programme fait de spectacles, de culture chorégraphique et d’ateliers de pratique. Cette année sera celle d’un échange avec l’option art danse du Lycée André Malraux de Biarritz en partenariat avec le CCN Malandain Ballet Biarritz. 

Pendant l’année, plusieurs chorégraphes de la région interviendront pour chaque niveau. Célia Thomas en charge des élèves de 2de travaillera avec la complicité de Naomi Mutoh autour de la pluralité et des notions fondamentales de la danse. Gaël Domenger et Johanna Etcheverry accompagneront les 1res autour de son projet de danse La fuite des oiseaux et de la question de la migration. Jean Masse et La Tierce suivront les terminales autour de l’idée de constance et de différence dans l’histoire des cultures au croisement de la danse et des arts plastiques. Un voyage à Amsterdam, haut lieu culturel en Europe, viendra parfaire ce travail. 

Tous ces jeunes bénéficieront également d’un programme de spectacles riches et éclectiques.

 

Lycée Élie Faure (Lormont)

Comment explorer la question du langage et de la communication à travers la danse ? Une classe du lycée de Lormont travaillera toute l’année avec le chorégraphe et danseur Jean Magnard, qui mêle la question des langues – notamment étrangères – et du mouvement dans son travail artistique, notamment dans sa pièce Discours, présentée dans le cadre des Petites Scènes Ouvertes.

 

Lycée François Mauriac

Option arts visuels (Bordeaux)
Les élèves de la 2de d’exploration en arts visuels vont vivre une année de vidéodanse aux côtés de la vidéaste Camille Auburtin et de la danseuse et chorégraphe Chloé Hernandez, de la Cie Yma. Ce dialogue entre les arts sera alimenté par des ateliers de pratique en danse, en vidéo, une immersion dans un processus de création artistique, et des rencontres avec des chorégraphes de la saison. La dimension technique et filmique amène les élèves à se poser la question de l’image, du point de vue et du regard à poser sur la danse. À la fin de l’année, un projet vidéo sera créé.

 

Restitution EAC Lycées 
vendredi 2 juin 2017

Tous ces dispositifs sont soutenus et élaborés en partenariat avec la DRAC ALPC, la DAAC du Rectorat, écla Aquitaine et les établissements scolaires