Création amateurs

Dans le cadre de l’accueil de la pièce chorégraphique A mon seul désir de Gaëlle Bourges à 20h30 le mardi 28 mars à L’Agora de Boulazac, le jeudi 30 mars au Carré-Colonnes à Saint-Médard-en-Jalles et le vendredi 31 mars au Cuvier – CDC d’Aquitaine, Gaëlle Bourges/association Os recherche une trentaine de volontaires pour participer au bestiaire de la tapisserie du XVe siècle La Dame à la Licorne, visible au musée du Moyen Âge à Paris, et dont s’inspire sa pièce.

A mon seul désir en référence à La Dame à la Licorne :
On pense que cinq des six panneaux de la célèbre tenture figurent les cinq sens : le toucher, le goût, l’odorat, l’ouïe, la vue. Mais on ne sait toujours pas exactement quel sixième sens pourrait être illustré par le sixième panneau : le désir de spiritualité, ou le désir de chair ? A mon seul désir suit la relation ambivalente que la tapisserie tisse entre jeunes filles vierges et bestiaire médiéval, s’appuyant entre autres sur la présence d’une licorne - créature hybride pouvant figurer à la fois la chasteté et son contraire - et de nombreux lapins.

• Première rencontre entre Gaëlle Bourges et les amateurs intéressés
La chorégraphe expliquera et contextualisera son travail et sa démarche. 

• Ateliers participatifs sur un week-end menés par la chorégraphe
Dans ces ateliers à la fois théoriques et pratiques, Gaëlle Bourges partagera quelques unes des multiples interprétations qui ont trait à la fameuse tapisserie, et proposera d’aiguiser les perceptions permettant les allers-retours entre fond et figure – le fond rouge aux milles fleurs et les figures animales du bestiaire – alimenté par un travail de masques et l’apprentissage d’une danse de groupe.

Gaëlle Bourges - Après des études de lettre modernes, Gaëlle Bourges signe et/ou cosigne des pièces de danse (Compagnie du K, Groupe Raoul Batz, aujourd’hui association Os). Entre 2000 et 2005, elle entreprend une série de performances à partir d’une étude portée sur le corollaire entre l’invention de la perspective centrale, l’anatomie, la naissance de la scène dite à l’italienne, les automates, et le cogito de Descartes. Le travail de dissection du regard était lancé, continuant aujourd’hui d’engendrer des pièces, accompagné par de fidèles compagnons. Elle intervient par ailleurs sur des questions théoriques en danse de façon ponctuelle, est diplômée en Arts du Spectacle mention danse – Université Paris VIII, et en « Éducation somatique par le mouvement » - École de Body-Mind Centering. Elle a été également régisseuse plateau à la BNF, a travaillé dans un théâtre érotique pendant deux ans et demi et chanté dans plusieurs formations. 

Véronique Laban - Intervenante arts plastiques dans différents lieux et chargée de médiation au Cuvier – CDC. 

Pour en savoir plus  
Jeudi 9 février - Librairie Mollat, Bordeaux - 18h
Conférence au croisement du chef d’œuvre La Dame à la Licorne et de la pièce chorégraphique A mon seul désir, en présence de Gaëlle Bourges et Véronique Laban.
 
Mardi 14 mars - l'Université Populaire des Hauts de Garonne, Lormont - 18h30
La dame à la licorne, présentation d'une allégorie des cinq sens par Véronique Laban.

Lundi 27 mars - l'Agora PNAC, Boulazac (studio 53) - 18h30
Aux bords du nu, conférence en présence de Gaëlle Bourges, le danseur nu interroge, dérange, irrite, par excès, trivialité ou simplicité exacerbée...

Conditions
Avoir plus de 18 ans. 
Aucune pratique de danse ou de scène préalable n’est requise
Renseignements et inscriptions  
Tél : 05 57 54 10 40 
servicecivique@lecuvier-artigues.com